Entrer au chemin de fer

La règle générale pour entrer dans les Compagnies était un examen réduit à la constatation que les candidats savaient lire et écrire. Les candidats aux postes de cantonnier, de garde-barrières, au service Voie et Bâtiments, ainsi que les candidats du service Exploitation aux postes d’hommes d’équipe dans les gares, devaient poser les 4 opérations, lire et écrire un texte court, copié ou dicté.

Pour les candidats « ouvriers », les examens possédaient une partie théorique mais aussi une partie pratique illustrée par les « bulletins d’essai du postulants » signés par les examinateurs, contremaîtres et chefs des ateliers.

Les candidats aux emplois dans les bureaux techniques et administratifs des services Matériel et Traction et Voie et Bâtiments passaient des examens assez compliqués, avec plusieurs problèmes de mathématiques, des épreuves de dessins.

Les Compagnies cherchaient également à recruter des candidats aussi jeunes que possible. Les  jeunes de moins de 18 ans pouvaient ainsi devenir apprentis (Matériel et Traction) ou élèves.