SNCF

Open archives

Parcourez l’histoire des transports et du train à travers les images d’archives SNCF

Expositions

Les trains présidentiels

Même lorsqu’il souhaite prendre le train, mode de transport collectif et  populaire, le président de la République n’est jamais un voyageur comme les autres.

Les gares et les locomotives sont pavoisées de drapeaux français, mais aussi, lorsque viennent des personnalités étrangères, de drapeaux de leur pays.

Un itinéraire précis est déterminé, en liaison avec les services de l'Elysée et du ministère de l'intérieur, qui fixent les consignes de sécurité et les conditions d'accès. La composition du train est adaptée à la durée du trajet (train de jour ou de nuit) et au nombre de personnes. Le placement des personnes obéit à un protocole précis, y compris pour les repas.

Les déplacements présidentiels en train ont longtemps été effectués avec des voitures spécialement aménagées dont les équipements intérieurs évoluait au fil du temps en fonction des modes de travail et des souhaits présidentiels. 

Parcourir l'exposition
« Remonter les horloges »

« Permanentes, témoins du temps qui passe dans des gares qui se transforment, les horloges s’y inscrivent comme un objet à la fois vivant et immuable de patrimoine et d’architecture. Qu’elles soient originales ou en série, les horloges ferroviaire sont un élément de stabilité dans un monde qui bouge, qui voyage, qui vit. Elles donnent l’heure de vérité, la référence utile sur laquelle se cale le départ des trains. Et lorsque le temps presse un seul objectif :  « Faire l’heure » ! 

Pour les voyageurs, les horloges sont un  point de repère, indépendamment des équipements personnels dont ils disposent. C’est pourquoi elles se trouvent à divers endroits du parcours dans les gares. Pour les agents des chemins de fer, elles sont un objet technique d’attentions de natures variées, que ce soit à l’occasion des changements d’heures ou selon qu’elles sont à poids, mécaniques ou électriques. »

Parcourir l'exposition